Viatic, le couteau suisse des élus locaux
Start-up du mois
Temps forts

Viatic, le couteau suisse des élus locaux

Si la crise sanitaire et le confinement ont largement justifié et accéléré la transformation digitale des entreprises, autant pour leurs clients que leurs collaborateurs, qu’en est-il de nos institutions publiques ? Il est possible depuis plusieurs années de réaliser ses démarches administratives en ligne mais les organes des collectivités territoriales peinent encore à passer au numérique. Pour les accompagner, nous vous proposons de découvrir ce mois-ci Viatic, le couteau suisse des élus locaux.

👉 La start-up

Patrick Baillot fonde Viatic en 2016. Mais l’histoire de la création de la start-up commence 23 années plus tôt. Patrick Baillot alors consultant et formateur en management au sein d’entreprises privées, devient maire adjoint puis maire d’une commune rurale pendant 3 mandats. 

« La veille de mon élection j’étais simple citoyen engagé, et le lendemain je me retrouve en charge d’une collectivité. Or je n’avais en tant que citoyen, qu’une idée très approximative des besoins et des priorités de la commune. »

« Avant le rachat d’une entreprise, un repreneur effectue un bilan des points forts et des points faibles ; il établit un diagnostic avant de décider d’un plan d’actions. Je me suis alors demandé comment l’on pouvait transposer cela à une petite commune. » explique Patrick Baillot.

Le fondateur constate alors qu’aucun outil d’aide au diagnostic n’existe pour réaliser l’état des lieux complet d’une commune, et encore moins de formation dédiée pour aider les nouveaux élus à le réaliser. Il conçoit tout d’abord un outil pour ses propres besoins qui suscite progressivement l’intérêt chez ses pairs. Il décide donc en 2014 de développer une solution dédiée au pilotage collaboratif des petites et moyennes municipalités : Pilotermacommune.fr

>> Ecouter aussi la série de podcasts dédiée à la Gov Tech & Civic Tech

🚀 Coordonner les élus et impliquer les citoyens dans la transition sociétale des territoires

Les élus des petites et moyennes communes sont pour beaucoup des actifs mais souhaitent pouvoir être impliqués, même s’ils ne peuvent être toujours présents aux réunions en raison de leurs contraintes professionnelles. Pilotermacommune.fr est une plateforme web qui réunit un ensemble de fonctionnalités permettant de collaborer et piloter à distance (ou non) la commune :

  • Autodiagnostic : A tout moment, le conseil municipal et l’équipe territoriale disposent de l’ensemble des points forts et des points faibles de la commune (Réglementations, projets de la commune, demandes des citoyens, comparaisons entre communes).
  • Tableau de bord de la commune : En un coup d’œil, le Maire peut suivre toutes les actions en cours, passées et futures dans sa commune.
  • Gestion de projets : En temps réel, les élus et les agents peuvent suivre leurs projets et actions, collaborer à distance, et avoir la traçabilité de toutes les actions menées pour mieux communiquer auprès de leurs citoyens.
  • Liste de tâches et planning : Chaque membre de l’équipe peut suivre son propre planning, proposer des rendez-vous individuels ou collectifs.
  • Messagerie instantanée : En direct, ou en décalé, toute l’équipe communale peut communiquer entre élus, avec agents et les citoyens (photos, messages textes, …)

>> Lire aussi GovTech en France : du potentiel et des freins à lever

🔥 Et la suite ?

Les petites et moyennes municipalités rurales étant très souvent regroupées en communautés de communes, Viatic souhaite remettre l’élu au cœur du dispositif en intégrant la gestion collaborative inter-communale au sein de sa solution. Celle-ci permettra, entre autres, aux Maires d’apporter leurs compétences pour collaborer au mieux avec les autres élus, d’agréger les données traverses des communes, d’élaborer des  schémas de mutualisation harmonieux tout en  permettant aux élus de collaborer à distance et d’apporter une meilleure communication auprès des citoyens. « L’ambition est d’apporter un lien naturel entre les élus, les communes et bien sûr, les citoyens. » précise Patrick Baillot.

En parallèle, la start-up développe deux services connexes : le Campus des Elus et La Viatic Académie.

Le Campus des Elus

Le Campus des Elus a pour but de constituer une base de connaissances et de ressources afin d’accompagner les élus sur les problématiques en lien avec leurs mandats. « Lors des mandats, on doit gérer des sujets qui sont très souvent méconnus des nouveaux élus, comme par exemple le fonctionnement d’un comité communal, la réalisation et le pilotage du budget de la municipalité, la gestion de la restauration collective des écoles ou encore la gestion des cimetières. L’objectif à travers Le Campus des Elus est de couvrir l’ensemble des champs de compétences nécessaires aux élus leur permettant de se former tout en restant chez soi. » souligne Patrick Baillot.

La Viatic Académie

La Viatic Académie de son côté vise à apporter plus d’entraide à travers un espace de partage où les élus pourront réaliser et accéder gratuitement à des témoignages au format vidéo. « Véritable communauté d’élus, La Viatic Académie permettra aux élus de gagner du temps par l’expérience des autres. » conclut Patrick Baillot.

A travers ses solutions, Viatic répond aux problématiques des élus concernant le pilotage de leur commune, le contrôle des actions en vue d’une meilleure collaboration entre les équipes et d’une meilleure communication auprès de leurs citoyens et à terme, entre les élus de différentes municipalités regroupées en communautés de communes.

>> Lire aussi Profil Public, réenchanter le recrutement du secteur public

Partager

Articles similaires