Start-up, quelle roadmap pour le design de votre produit ?
Tips #Slush21
Start-up attitude

Start-up, quelle roadmap pour le design de votre produit ?

Du 1er au 2 décembre se tenait le salon Slush à Helsinki, plus grand rassemblement start-up d’Europe du Nord. Plus de 8 800 visiteurs (start-up, investisseurs, entreprises, médias…) ont fait le déplacement pour des rendez-vous business et conférences de haut vol.

L’équipe French IoT présente sur place avec 3 start-up de la promo 2021, vous propose un résumé de talks emblématiques.

Zoom sur l’intervention de Karri Saarinen, designer Linear (ex Airbnb, Coinbase)

>>Lire aussi La Poste embarque 3 start-up de son accélérateur French IoT à Slush 2021 (Helsinki)

Le design produit, un avantage compétitif

On entend ici par produit, une plateforme, appli ou logiciel.

Pour les start-up, le design est presque aussi important que le développement technique – presque aussi car « votre produit peut être beau, s’il ne fonctionne pas il ne sera pas utilisé et donc inutile ! ».

Le design permet de vous différencier. La marque / branding est de plus en plus importante pour les utilisateurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Il y a chaque jour de nouvelles start-up qui se lancent et le design est un moyen pour se démarquer.

A chacune des 4 étapes de croissance du business (Acquisition + Adoption + Engagement + Fidélisation des utilisateurs et/ou clients), le design peut soit susciter l’intérêt ou au contraire, un abandon de la solution.

Acquisition : le design suscite de l’intérêt et de la confiance en démontrant un aspect professionnel et de qualité.

Adoption : le design apporte de la clarté aux messages et facilite l’onboarding des utilisateurs.

Engagement : le design incite les utilisateurs à utiliser davantage le produit.

Fidélisation : le design retient les utilisateurs.

Plus la fréquence d’utilisation de votre solution est élevée, plus le design est important. La fréquence d’interaction avec votre produit est aussi déterminante dans le fait de gagner ou perdre vos utilisateurs…

Karri Saarinen, Designer & Co-Fondateur LINEAR

Recruter un designer le plus tôt possible !

Si l’un des co-fondateurs n’est pas lui-même designer, il est hautement conseillé de recruter un.e designer dès votre pre-seed ou seed. Ce 1er designer doit être en mesure d’accompagner la construction du produit from scratch. Les designers sont experts dans leur métier, vous pouvez leur faire confiance sur leurs choix et si vous n’êtes pas convaincus, un bon designer saura argumenter chacune de ses démarches.

Notez également qu’un mauvais design se remarque plus qu’un bon. À l’inverse un excellent design apportera une première impression de qualité.

Ne sous-traitez la conception du produit qu’en dernier recours !

Vous risquez en effet de perdre l’ADN de votre société dès la conception. Il vaut mieux un designer peu expérimenté à plein temps qu’un designer expert externe.

Quel profil recruter ?

Privilégiez des profils avec une expérience dans le design produit. En effet, beaucoup ont exclusivement des expériences dans le design web, ce qui n’est pas suffisant pour vous en tant que start-up, surtout si vous concevez un software.

Ne vous fiez pas exclusivement aux noms de grandes entreprises sur le CV.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la recherche d’un tel profil, appuyez-vous sur vos pairs et/ou investisseurs.

Exemple d’un process de recrutement 

1.Pré-sélection des entretiens 

Essayez de comprendre l’étendue des projets que les candidats ont réalisés et la pertinence avec votre activité avant de solliciter un entretien.

2.Examen du portfolio

Demandez une présentation de 2 à 3 projets réalisés. Creusez un maximum et comprenez à quel niveau les candidats étaient engagés dans les projets présentés.

3.Test

Prévoyez un exercice après l’entretien – en prévenant les candidats au préalable 😉

Par exemple chez Airbnb, il est demandé aux candidats de re-designer une application qu’ils affectionnent particulièrement.

Attention, ne leur demandez pas de produire quelque chose que vous réutiliserez par la suite dans votre business, à moins de les payer pour leurs efforts !

La marque, le site internet et le produit, design 101

La marque

Votre marque se construit et évolue au fil du temps. Vous pouvez simplement commencer par des mots et visuels basiques. Rassembler des éléments que vous appréciez et qui sont cohérents avec votre vision.

Une marque et un logo simples fonctionnent très bien pour une start-up. Si vous avez une super idée de logo c’est très bien, mais gardez en tête que cela ne sera pas déterminant dans votre succès ou votre échec J

Le site internet

Vous allez énormément itérer sur le site internet à mesure que vous grandissez.

  1. Liste d’attente : une landing page très simple qui décrit brièvement le produit, quelques captures d’écran et champs email pour s’inscrire sur la liste d’attente.
  2. Le site de lancement : nouvelle landing ou quelques ajouts sur la précédente : une home page avec description brève et captures d’écran, une page à propos, une page sign in / log in.
  3. Le site définitif : des éléments ajoutés tels que des témoignages clients, une présentation des solutions ou des fonctionnalités détaillées et ciblées en fonction de vos types d’utilisateurs

Et ainsi de suite … 

Le produit

Concentrez le plus de votre temps sur le produit, c’est-à-dire votre plateforme, logiciel ou application. C’est le produit qui déterminera l’avenir de votre start-up : succès ou échec.

Echangez avec vos utilisateurs le plus possible. Toute votre équipe doit effectuer des tâches de supports. Lancez un groupe Slack ou Discord pour vos Beta Users, un channel Slack avec vos clients.

Publiez également vos évolutions produit (changelog).

Construire une communauté d’utilisateurs (et de futur ambassadeurs de votre produit !)

De nouveau, il est essentiel d’être en relation constante avec vos utilisateurs. Vous pouvez démarrer avec des focus group et construire une véritable stratégie de Community Management. Mettez à disposition des espaces d’échanges et discussion, organisez des sessions « Ask Me Anything ». Ou encore, financez des événements où votre communauté se réunira.

Crédit photo Shutterstock

Partager

Articles similaires

développement économie start-up
vendre
robinet argent main action business Les clés du cash-flow management