Search Mobility, réinventer les trajets domicile-travail
Start-up du mois
Temps forts

Search Mobility, réinventer les trajets domicile-travail

En février, avait lieu la Semaine de la Loi LOM et « Forfait Mobilités Durables » (FMD). Entrée en vigueur depuis 2020, cette loi prévoit la possibilité pour l’employeur de prendre en charge les frais de déplacements domicile-travail de ses salariés effectués avec leur vélo personnel (électrique ou non), covoiturage (en tant que conducteur ou passager)​, transports en, libre-service ou en autopartage, ou via des tickets de transport en commun à l’unité.

L’objectif ? Encourager les salariés à avoir recours à des transports plus propres et moins coûteux. A l’heure où la crise sanitaire a donné un réel coup d’accélérateur à la micro-mobilité, nous vous proposons de découvrir Search Mobility. Pépite francilienne, Search Mobility offre la possibilité aux entreprises de répondre aux nouveaux usages de leurs salariés en leur permettant de déployer le Forfait Mobilités Durables en toute simplicité

👉 La start-up

Search Mobility c’est…

Une idée : révolutionner les trajets domicile-travail

Une rencontre : entre deux entrepreneurs engagés

Une ambition : aider les entreprises à atteindre la neutralité carbone

L’histoire de Search Mobility commence lorsque Benjamin Nahoumovitch, encore manager dans une société de conseil, termine tardivement , navigue alors entre ses différentes applis pour trouver un moyen de rentrer chez lui et met un temps fou à trouver le meilleur trajet VTC. Lui vient alors l’idée de créer un agrégateur de services de taxi. « Il existe des applis pour les consommateurs mais pas pour les salariés, alors que c’est un vrai besoin ! » explique Benjamin Nahoumovitch. « Venant du monde du conseil, j’avais conscience des frais incroyables de taxi. Cela pouvait largement atteindre 4000€/an/salarié. Si l’on multiplie par 15 000 collaborateurs, la note est vite salée ». Mais la start-up voit plus loin dès fin 2019, suite aux grèves SNCF en intégrant dans son appli les services de micro-mobilité plus verts, et à partir desquels l’utilisateur peut avoir une vue sur le C02 consommé.

2020 est également une année source d’opportunités pour la start-up avec l’entrée en vigueur de La loi LOM du 9 mai 2020. Véritable propulseur, ce nouveau terrain réglementaire favorise la mise en place de leur solution dans les entreprises. Mais cette année est également signe d’une rencontre avec Nawel Nesri qui s’associe au projet. « J’avais quitté moi aussi mon emploi dans le conseil avec un rêve : créer une entreprise sociale et solidaire, qui a du sens. » commence Nawel Nesri. « C’est alors que je tombe sur une publication LinkedIn de Benjamin annonçant qu’il est lauréat French IoT 2020. Je me renseigne et adhère complètement au projet. J’ai tenté ma chance et je l’ai alors contacté pour savoir s’il recherchait quelqu’un avec qui s’associer. » Et ça matche ! L’aventure prend un nouveau tournant avec une application à destination des salariés, permettant de réinventer les trajets domicile-travail par des modes de transports durables, éligibles au FMD.

🚀 Simplifier la mise en place du Forfait Mobilité Durable

 « Le FMD est une prime que le salarié peut percevoir de la part de son employeur pour l’encourager à se déplacer de manière plus responsable », explique Nawel Nesri. « Aujourd’hui l’entreprise rembourse de manière partielle les frais liés au transports en commun. Mais avec 80 millions* de trajets effectués en micro-mobilité en 2020 (Baromètre Fluctuo décembre 2020), l’Etat est obligé de répondre à ces nouveaux besoins de flexibilité, eux-mêmes renforcés par la crise sanitaire et par les nouvelles habitudes des salariés avec le télétravail. »

Pour y répondre, l’application Search Mobility donne accès à tous les modes de transports responsables, durables et éligibles au FMD disponibles autour des salariés grâce à la géolocalisation. En sus, cela facilite grandement la gestion administrative du dispositif grâce aux attestations et justificatifs automatisés.

« Avec une prime de 500€/an/salarié exonérée d’impôt pour l’entreprise et les salariés, ce dispositif est donc soumis à des contrôles URSSAF. Search Mobility permet de préserver l’entreprise d’un mauvais usage et de se prémunir d’un contrôle», explique Benjamin Nahoumovitch. « Chaque mois, le salarié confirme en un clic ses consommations. L’application envoie alors de manière entièrement automatisée un rapport auprès des services RH : type de course, km effectués, CO2 consommé … »

Avec Search Mobility, les entreprises pilotent leur Plan de Mobilité sans effort et valorisent ces rapports mensuels dans leur stratégie RSE : la quantité de CO2 consommé mais également les émissions de CO2 économisées en comparaison avec des modes de transports plus traditionnels.

Plus qu’un simple avantage pour les salariés, la mise en place du FMD permet aux entreprises de renforcer leur marque employeur et récompenser les usages responsables et durables des salariés dès lors qu’ils viennent travailler à vélo, en covoiturage ou encore en utilisant des véhicules électriques partagés

Benjamin Nahoumovitch

A l’occasion de la semaine de loi LOM 2021, la start-up a publié le premier Livre Blanc consacré au FMD. Réalisé en partenariat avec l’Alliance des Mobilités et  France Mobilités, il dresse un premier bilan des modalités d’application du FMD observées au sein de 101 organisations des secteurs privé et public. « Quels sont les modes de transport plébiscités par les salariés ? Quels montants versés par les employeurs ? A quels rythmes et sous quelles conditions d’usage et de preuve ? Cette étude apporte des réponses chiffrées, concrètes et objectives, au travers d’un panorama des pratiques constatées et d’un éclairage riche en enseignement », précise Nawel Nesri 

>>> Télécharger le Livre Blanc « 5 chiffres clés sur la mise en place du Forfait Mobilités Durables en 2020 »

🔥 Et la suite ?

Avec l’ambition forte d’accompagner les entreprises dans leur neutralité carbone, Search Mobility, compte bien participer au fort intérêt environnemental et sociétal des RH. Et pour se donner plus de légitimité sur ces actions, la start-up va prochainement devenir une entreprise sociale et solidaire. Un objectif qui tient véritablement à cœur à ces deux entrepreneurs. « On veut vraiment créer une entreprise qui a du sens, qui a un impact, qui se bat contre les discriminations. Demain les entreprises qui auront une telle identité auront tout à gagner » souligne Nawel Nesri.

Le déploiement international est également au cœur de la feuille de route de la start-up. Deux pays aujourd’hui se distinguent par leurs systèmes réglementaires incitatifs pour rendre les déplacements des salariés plus verts : la Belgique et le Brésil.

Enfin, Search Mobility travaillent actuellement avec des villes et collectivités qui souhaitent inciter leurs citoyens à avoir une approche plus responsable concernant leur mobilité.

A suivre donc … 🙂

Partager

Articles similaires

Mobilité le concept de free-floating a-t-il vraiment un avenir
french iot voiture autonome vrai faux