Nielsen Concept, la mobilité douce du quotidien
Start-up du mois
Temps forts

Nielsen Concept, la mobilité douce du quotidien

Ce mois-ci l’actualité mondiale a été largement rythmée par la COP 26 de Glasgow. Si les Etats ne sont pas parvenus à établir une feuille de route concrète et partagée, n’en demeure pas moins l’urgence d’agir contre le réchauffement climatique.

Avec plus de 14% d’émissions, le secteur du transport est l’un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre. Et si celles-ci pouvaient être réduites à l’échelle des villes ou zones péri-urbaines ? C’est le pari de Nielsen Concept, une start-up basée à Rezé (44) qui conçoit une station vélo sécurisée et multi-services.

Une initiative qui s’est distinguée à de nombreuses reprises en remportant le concours French IoT, La Poste, le Challenge Green Connexion de la SNCF ou plus récemment de l’Urban Lab Paris.

>>Lire aussi Ces start-up French IoT qui innovent en faveur du développement durable

💡 Le déclic

L’histoire de Nielsen Concept commence en 2015 à un moment où Nicolas Salmon, alors directeur du développement dans des sociétés de construction au Royaume Uni, souhaite changer de vie. Il s’installe en France avec Jane, sa femme danoise. Cette dernière s’étonne du fait que, contrairement à son pays natal, le vélo ne soit un mode de transport adopté et privilégié pour le quotidien.

Déjà animés par l’envie d’entreprendre, Nicolas et Jane conduisent des tables rondes avec des usagers du vélo pour comprendre quels sont les freins à cette utilisation quotidienne.

« Avec la démocratisation du vélo à assistance électrique (VAE) conjuguée aux 400 000 vols de vélos recensés chaque année en France, le principal frein qui émerge est justement la peur du vol », explique Nicolas.

Fort de ce constat, l’idée de créer un abri vélo sécurisé émerge pour libérer la pratique du vélo au quotidien.

Mais Nicolas et Jane souhaitent aller plus loin en apportant une dimension responsable et sociale à leur projet. « Très vite, l’idée de recycler des containers maritimes s’est imposée », souligne Nicolas. « De plus, j’avais dans mes précédentes expériences professionnelles fait appel à des personnes en réinsertion ou en situation de handicap. Il était donc naturel de reproduire ce modèle pour la construction de notre abri vélo».  

Après 3 ans de R&D, Céline Salmon, la sœur de Nicolas, experte en ventes et en marketing digital, rejoint le projet. L’aventure Nielsen Concept et celle du « Mobypod », abris vélos sécurisé est en route.

🚀 Faciliter la mobilité douce du quotidien

Nielsen Concept met à disposition des villes, des entreprises ou encore des promoteurs immobilier et bailleurs sociaux le Mobypod, une station vélos multi-services et connectée via une application.

« Avec le Mobypod, notre ambition est de faciliter la vie de l’usager en levant le principal frein à l’utilisation quotidienne, à savoir le vol. Nous mettons également à disposition une large gamme de vélos dont l’utilisation ou la location est facilitée via une application »

Céline Salmon, co-fondatrice Nielsen Concept

Avec la possibilité de personnaliser l’abri aux couleurs de la ville ou de son entreprise, les donneurs d’ordre peuvent enrichir l’abri de services tels qu’une borne de recharge de batteries, une station de réparation, de gonflage, des casiers pour effets personnels…

Pour s’adapter à tous les besoins et toutes les demandes, Nielsen Concept travaille avec des partenaires pour proposer un catalogue d’une large gamme de flotte de vélos pour des usages variés, du vélo cargo famille, en passant par le vélo séniors / enfants au vélo logistique.

De son côté, l’application associée permet aux usagers de déverrouiller l’abri, réserver une place, de louer un vélo ou encore de calculer le CO2 économisé en comparaison avec le moyen de transport précédemment privilégié (la voiture par exemple).

Le donneur d’ordre a quant à lui accès à un dashboard avec toutes les informations relatives aux usagers, facilitant le calcul du ROI d’un tel investissement. Tout comme les utilisateurs finaux, il dispose également d’un compteur des km effectués et surtout du calcul des émissions de CO2 évitées par l’ensemble des usagers, permettant ainsi de communiquer sur des chiffres concrets.

De plus, la start-up peut compter sur un partenariat avec Colas, filiale de Bouygues Construction, qui met à disposition des dalles photovoltaïques  pour rendre le Mobypod autonome en énergie.

En parallèle, Nielsen Concept et Colas conçoivent un nouveau type d’abris vélo. Ensemble, ils co-créent et rencontrent des villes pour mettre le Mobypod au cœur d’un écosystème résilient. « Avec environ 300 places de vélos disponibles, ce nouveau genre de Mobypod vise à réduire les ilots de chaleur et permettre la récupération des eaux d’orage. Avec une large partie végétalisé, il redonne également une large place à la nature en ville », explique Céline.

Aujourd’hui Nielsen Concept connaît un véritable boom de son carnet de commandes. C’est près d’une quarantaine de clients tout le territoire, dont des installations à Rezé en Pays de la Loire, ou encore aux gares d’Austerlitz et Saint Lazare à Paris, et un chiffre d’affaires multiplié par cinq en une année.

🔥 Et la suite ?

Fort de ses installations en France, Nielsen Concept souhaite accélérer son développement en Europe. Pour mener à bien cette stratégie, Nicolas s’est installé au Danemark et gère l’export auprès de pays limitrophes.

Pour soutenir cette ambition, la start-up a également une levée de fonds en cours. Elle ouvre son capital en BSA Air (souscription d’actions) avec un objectif de 250 000€. Un montant qui sera renforcé par une levée de fonds auprès de Venture Capital à hauteur de 1,2 millions € courant 2022.

Cette levée a également pour but d’accélérer le développement de l’application mobile, qui offre notamment aux collectivités, la possibilité de mettre en réseau des abris vélos existants, souterrains ou extérieurs. « L’appli en tant qu’outil  « Smart Parking Universel « vise à mutualiser les solutions déjà existantes et déjà implantées dans les villes», explique Céline. « Avec notre outil, l’usager peut avoir une expérience sans couture, quel que soit les opérateurs qui gèrent des flottes de vélos partagées ou abri sécurisés ».

Pour ce faire, la start-up recherche un CTO avec qui s’associer – à bon entendeur 😉

Partager

Articles similaires