Product Manager, le CEO du Produit
Métier tech
Start-up attitude

Product Manager, le CEO du Produit

Le numérique est un secteur qui continue de créer des emplois : 3% de l’emploi en France, soit près de 800 000 emplois, classés en 820 intitulés de poste et 7 familles de métiers (Source DARES). Ça en fait du monde !

En 2019,  près de 9 000 alternants évoluaient dans le numérique – qui compte seulement 27,4% de femmes dans ses effectifs, contre 46,8 % tous secteurs d’activité confondus (Source Talents du Numérique)

Si 85% (Source Dell et l’Institut pour le Futur) des métiers de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui, connaissez-vous bien les métiers, en pleine mutation, du numérique d’aujourd’hui ?

Savez-vous qui fait quoi et quels sont les métiers indispensables, ou non, pour faire avancer une start-up ?

Ce mois-ci, zoom sur le Product Manager

PM comme Product Manager, ce métier n’existait encore pratiquement pas en France il y a 10 ans à peine ! Et pourtant, aujourd’hui, on trouve des product managers dans des entreprises de toutes les tailles, de la start-up aux grands groupes.

Le Product Manager construit la vision stratégique d’un produit dans sa globalité, sur la base de l’interprétation et de l’anticipation des besoins des clients et des prospects.

Sa mission quotidienne est de traduire les fonctionnalités indispensables dans un langage compréhensible pour les développeurs, les designers, les data analystes, afin de livrer un produit attendu par les clients dont l’expérience sera en constante évolution.

Comment devenir Product Manager ?

Il n’y a pas de parcours type pour devenir Product Manager. Les qualités indispensables sont une réelle appétence pour analyser les situations, de la rigueur et du leadership. Si toutefois on devait en retenir absolument un, ce serait sans doute un double profil technique et marketing qui convient particulièrement bien à ce genre de poste, comme une formation d’ingénieur puis de business en management de projet. Ce type de profils se trouve en école de marketing, école de commerce, de communication, ou en école de management ou école de gestion post-bac.

Le Product Manager doit donc être à la fois sociable, extraverti, et apte à motiver des individualités et des équipes.

Sa mission principale et sa qualité première doivent être de coordonner l’exécution d’une vision, tout en n’étant le chef de personne.

En résumé : les linchpins (terme utilisé par Seth Godin dans son ouvrage Etes-vous indispensable ? Libérez le linchpin qui est en vous…En savoir plus) et les couteaux-suisses qui n’ont pas de spécialisation marquée, mais qui adorent toucher à tout, font très souvent d’excellents Product Managers.

Quelle est la journée type d’un Product Manager ?

Comme dans la plupart des nouveaux métiers, il n’y a pas vraiment de journée type mais quelques rendez-vous communs liés à la fonction :

  • La coordination des projets en flux tendus
  • Le traitement des retours des clients
  • Les arbitrages de dernière minute entre les développeurs et/ou le Marketing – dont les intérêts sont convergents (la réussite de la start-up) mais les priorités et les moyens parfois divergents. 
  • Etre disponible pour les nombreuses sollicitations de dernière minute.
  • Réfléchir, encore réfléchir et toujours réfléchir pour avoir des idées en continu, en temps masqué, et en surimpression sur toutes les autres activités.
  • L’inévitable débriefing de fin de journée avec les équipes.

Les principaux types d’outils que doit maîtriser un product manager vont de Slack qui tend à remplacer les emails internes et permet de gagner du temps à Confluence, Jira, Agile SCRUM for Trello boards, ou n’importe quel autre outil de gestion de projet agile, Sketch Balsamiq ou Miro pour représenter et rendre intelligibles toutes les idées qui fusent au cours de la journée, en passant justement par ou l’antique carnet papier ou un outil en ligne comme Evernote ou Notion pour noter, partout, tout le temps, les nouvelles idées et sujets de curiosité qui ne manquent pas de harceler le product manager !

Le métier de Product Manager est-il indispensable à la croissance d’une start-up ?

 S’il tend aujourd’hui à trouver ses marques et à se stabiliser, le métier de Product Manager s’invente encore sur les bases importées des entreprises technologiques de la Silicon Valley.

Recruté de plus en plus tôt dans la vie des start-up, ce qui est preuve de l’intérêt manifeste de la fonction à la croissance de l’entreprise, on trouve également de plus en plus de Product Managers intégrés dans de grandes entreprises traditionnelles, ce qui également preuve de l’intérêt manifeste de la fonction dans des structures moins agiles que des start-up.

Combien payer un Product Manager ?

Comme très souvent, le salaire d’un Product Manager varie selon l’expérience et le secteur dans lequel il travaille. Le salaire du Product Manager Junior en début de carrière se situe généralement entre 38 000 € et 48 000 € bruts annuel. Senior et donc confirmé, sa rémunération peut atteindre entre 65 000 € et 80 000€ brut annuel. 

Evidemment, la taille de l’entreprise dans laquelle le Product Manager évolue ainsi que l’envergure du projet qu’il gère ont un impact important sur son salaire.

Le métier de Product Manager est proche de celui de chef de produit que l’on trouve parfois dans l’équipe marketing. Cependant, le Product Manager, dont les missions sont plus techniques, est de fait, plus proche de l’équipe technique. A lire, Les différents types de « Product Managers » : lequel suis-je et lequel dois-je choisir ? De Carlos Beneyto (en anglais) dont est tiré l’illustration. https://medium.com/@carlosbeneyto/types-of-product-manager-startup-3bb978f50d2f

Crédits photos © AdobeStock.

Partager

Articles similaires

talent manager en réunion
Illustration fiche métier UX Designer