Foxar, apprendre grâce à la réalité augmentée
Start-up du mois
Temps forts

Foxar, apprendre grâce à la réalité augmentée

Les épreuves du bac sont de retour. Après deux ans de pandémie, elles invitent cette année plus de 520 000 lycéens à plancher en présentiel sur des sujets du programme scolaire.

Et à l’heure où les matières scientifiques n’ont plus le vent en poupe, certains élèves de la ville de Dijon ont pu tester une nouvelle approche dans leur apprentissage : des illustrations 3D en réalité augmentée.

Lumière sur Foxar, une start-up accélérée par French IoT en 2021, qui conçoit une bibliothèque de maquettes pour rendre plus concrets les points abstraits du programme scolaire, et plus encore ! 

💡 Le déclic

Lorsque Louis Jeannin et Nicolas Caligiuri réalisent leur master en Recherche en Réalité Virtuelle et Augmentée aux Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône, ils participent tous deux à un « Défi Challenge ». Le concept ? Une entreprise présente un enjeu et les étudiants ont 2 semaines pour développer une solution. En l’occurrence, ils répondent à une problématique portée par La Poste : concevoir un outil qui permettrait de choisir la bonne taille d’emballage en fonction de la taille du produit à envoyer.

Ils développent alors une solution en réalité augmentée qui détecte automatiquement et superpose l’emballage le plus approprié.

Le prototype fonctionnant très bien, ils sont alors invités à exposer leur outil au Lab Postal, événement organisé par La Poste où sont présentées les innovations du groupe ou en lien avec ses activités. Là-bas, ils attrapent le virus de l’entrepreneuriat.

« Lors de ce salon, nous avons découvert le monde de l’innovation et l’univers des start-up », explique Louis. « C’est à ce moment qu’avec Nicolas nous décidons de créer une société, mais pas n’importe laquelle ! Une entreprise qui utilise la technologie de la réalité augmentée de manière utile pour la société et qui a du sens. Et quel plus grand levier que l’Education ? »

A la fin de leurs études en 2018, ils se lancent et conçoivent Foxar, un outil de vulgarisation scientifique proposant des maquettes 3D en réalité augmentée, pour rendre plus concret les points abstraits du programme scolaire. 

🚀 Foxar, apprendre grâce à la réalité augmentée  

La start-up propose deux types d’offre : des illustrations 3D destinées à l’Education et des maquettes destinées à la formation professionnelle.

Comprendre c’est visualiser.
Foxar permet de visualiser parfaitement pour comprendre parfaitement

Louis Jeannin, co-fondateur de Foxar

Pour l’Education, Foxar conçoit une grande bibliothèque d’illustrations 3D reprenant des points du programme scolaire, du primaire au lycée, principalement en mathématiques et sciences. Grâce à la technologie de la réalité augmentée les maquettes s’affichent dans le monde réel permettant aux élèves d’interagir avec elles.

Parmi ces illustrations 3D, on retrouve les fractions, les volumes, les volcans, les saisons, les phases de la Lune, les atomes, les molécules, ou encore les formules de physiques.

D’ores et déjà gratuitement disponible sur iOS, Android, sur smartphone et tablette, la version Beta de Foxar a été téléchargée +50 000 fois et compte + 2 000 enseignants inscrits.
Testez dès aujourd’hui avec vos bambins ou pour vous remémorer des souvenirs d’écolier, voire même, enfin comprendre ce que vous racontez votre prof 😉

« Toutes nos maquettes ont été co-construites avec des Laboratoires de Recherche publics en sciences cognitives, l’Education nationale, les enseignants et les élèves eux-mêmes », souligne Louis. « La thèse Cifre en sciences cognitives conduite par notre salariée nous a permis de tester nos maquettes en conditions réelles avec des élèves de primaire, collège et lycée. Nous avons également pu comparer l’enseignement traditionnel avec l’enseignement par la réalité augmentée, et les résultats sont sans appel ! Les élèves sont beaucoup plus engagés et motivés lorsqu’ils interagissent avec le support et affichent même une meilleure progression dans la matière concernée. »

Et la start-up ne s’arrête pas là ! Elle met à profit tout son savoir-faire pédagogique et technologique pour réaliser des prestations sur-mesure à destination de l’enseignement Supérieur et des formations professionnelles. Leur solution est aujourd’hui utilisée par l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie (UIMM) et des entreprises privées comme Enedis.

🔥 Et la suite ?

La prochaine étape majeure pour la jeune pousse est le lancement de la version « officielle » de leur application à la rentrée 2022. Un large choix de maquettes sera toujours proposé gratuitement aux enseignants et aux élèves, pour les sujets les plus centraux du programme.

L’application intègrera également des illustrations additionnelles payantes sous forme d’abonnement.

« Comme nous l’avons déjà fait avec la Métropole de Dijon, l’enjeu pour Foxar est de nouer des partenariats avec les collectivités locales et territoriales pour le financement de l’application pour les établissements scolaires. Et ainsi, permettre au plus grand nombre d’élèves du primaire au lycée, d’avoir accès à l’ensemble des contenus », conclue Louis.  

Autre levier de financement pour Foxar, les prestations sur-mesure pour les entreprises privées, notamment dans le secteur de l’industrie et l’ingénierie.

Mais aussi par de la conception de supports de vulgarisation scientifique à destination des musées, à l’instar du Lab 71.

Autant de pistes pour assurer la pérennité de l’entreprise et permettre aux équipes de continuer à se développer dans leur activité de « cœur » : faciliter la transmission des savoirs et l’apprentissage des jeunes et des étudiants.

Partager

Articles similaires

Nielsen-Concept