Start-up : quelle stratégie de commercialisation ?
Start-up attitude

Start-up : quelle stratégie de commercialisation ?

Pour les start-up, bâtir une stratégie de commercialisation solide est encore plus important que pour toute autre entreprise. Cette stratégie doit en effet apporter de la confiance aux clients.

Les quinze lauréats du concours French IoT 2019 avaient droit à une journée consacrée à la mise en place d’une stratégie de commercialisation, il y a quelques semaines.L’atelier avait pour but de leur donner les ficelles de cette étape-clé dans le développement d’une start-up. Pour Florian Hervéou, head of startups programs chez Startup Palace et intervenant au cours de ce « startupper day », elle répond à un besoin capital de la start-up qui « a besoin de créer de la confiance« , vis à vis d’investisseurs ou de futurs clients.

Il faut donc être méthodique pour pouvoir conquérir de nouveaux clients et ainsi booster ses ventes.

>>> Lire aussi : Start-up, comment garder vos meilleurs éléments ?

Répartition des rôles

En pratique, les start-up -dont le temps est rare et précieux- ne peuvent pas être partout, tout le temps. Comme le rapporte Céline Salomon, responsable marketing et communication de la société Nielsen Concept, lauréat du concours French IoT 2019, les dirigeants doivent rester « focus » sur un nombre choisi de clients et laisser leurs apporteurs d’affaires « aller démarcher un peu plus en détail les entreprises ou collectivités« .

Une répartition des rôles qui permettrait à la start-up de mieux se recentrer sur ses (nombreuses) priorités.

Intervenants :

– Florian Hervéou, head of startups programs chez Startup Palace;

– Céline Salomon, responsable marketing et communication de la société Nielsen Concept, lauréat du concours French IoT cette année;

>>> Aller plus loin : « Dans une start-up, tout le monde doit savoir vendre ! »

French IoT

Partager