Pourquoi les start-up naissent-elles dans les garages ?
Lancer sa startup
Start-up attitude

Pourquoi les start-up naissent-elles dans les garages ?

Tout le monde connaît la belle histoire de Steve Jobs et Steve Wozniak, de Larry Page et Sergey Brin, de Jeff Bezos, et de bien avant eux Walt Disney et son frère, assis dans leur garage, isolés du monde, la volonté chevillée au corps de créer, jour et nuit, et de faire grandir, un projet qui deviendra réalité puis un succès qui enchantera ou changera le monde ?

Le fait est que l’on connaît beaucoup plus d’histoires de garages nord-américains que de garages européens et encore moins français ayant accueilli de belles success-stories. Il n’empêche, en France aussi l’image populaire de la start-up créée dans un garage a la vie dure. Chez French IoT, nous sommes fiers de compter parmi les start-up que nous accompagnons ou avons accompagnées, des projets qui sont nés dans des garages. Comme l’évoque Marc Riedel, CEO de AUM Biosync, “Et dire qu’il y a 5 ans, nous étions 3 dans un garage avec des idées et une connexion internet au débit douteux…
Mais quels mythes plus ou moins universels le garage revêt-il donc exactement ?

Pourquoi le garage ?

De façon assez pragmatique parce que le garage est très certainement le seul endroit de la maison qui n’est pas partagé par toute la famille et qui permet de s’isoler pour mener tranquillement à bien ses projets.
Louis Pasteur, qui n’avait pas de garage, mais besoin de calme et d’isolement pour mener à bien ses recherches, avait élu domicile dans son grenier, pour les mêmes raisons.
Si vous n’avez pas de garage, mais un projet de start-up qui vous empêche de dormir, installez-vous dans un endroit tranquille, coupé du monde et propice  à la création. Et lancez-vous !

Les Ours des Casernes

C’est exactement ce qui est arrivé à Marc Riedel et à son associé Martial Boulesteix. Chacun déjà engagé dans une carrière, mariés, des enfants et un projet qui leur colle aux basques comme le miel à la tartine. Quand ils décident de se lancer, ils assument, en plus de leur projet, la tâche de s’occuper de la maison et des enfants « parce que ça ne doit pas être bien compliqué de tout mener de front ». Ils s’installent alors dans le garage de Marc, pour dans les rares moments tranquilles que leur laissent les enfants, s’isoler de tout et avancer dans leur projet (souvenez-vous !)
De ces années passées dans leur garage, Marc garde une forme de nostalgie du cocon protecteur créateur où tout était possible. Et cette forme de rituel qu’ils avaient créé dans leur crypte – le garage était enterré, aux horaires décalés, d’où ils sont un jour sortis, au printemps, après leur « hibernation ».
Ce qui leur vaut de la part de leurs femmes le surnom aussi cocasse que réaliste « d’ours des casernes », l’un étant sapeur-pompier et l’autre gendarme réserviste.

Sortir de la caverne

Il est toujours temps, le moment venu, de sortir, rejoindre un incubateur ou de s’ouvrir au monde.
Profitez de ce temps pour donner forme à votre idée, pour qu’elle commence à devenir une réalité. Vous êtes alors prêt à passer à l’exécution.
Une fois que le projet a pris forme, alors il sera temps de sortir de la réclusion et de le confronter au monde. Il sera temps d’aller vous frotter au jugements extérieurs, voire de lever des fonds pour le faire grandir.
Marc raconte qu’ils en sont sortis quand ils ont réussi à « verbaliser l’offre, parler de façon compréhensible du produit« . Bien sûr, ils ont dû réorienter, travailler, affiner leur discours, mais quand ils ont eux-mêmes compris et pu expliquer leur produit, ce qu’ils faisaient et comment ils étaient utiles à d’autres, ils sont sortis l’expliquer au monde, « créer des partenariats, assumer le destin d’une entreprise en créant de la valeur – et une trésorerie...  »

Faites renaître le mythe de la start-up dans un garage !

S’il y a de moins en moins de start-up qui naissent dans des garages, peut-être est-ce dû aux capacités offertes par les incubateurs qui se sont largement  développés depuis plus de 10 ans en France et au profil des startupers…
Fini le jeune geek à la Zuckerberg, le startuper a désormais environ la trentaine et besoin d’un peu plus de confort.
C’était aussi le cas de Marc et Martial. 35 ans et déjà roulé leur bosse, avant eux-mêmes de devenir Boss !
« Paradoxalement, même si cette époque du garage a boosté notre confiance en nous, conclut Marc, elle a surtout développé notre humilité. Aujourd’hui, le confort du refuge du garage est remplacé par l’équipe que nous formons, soudée, audacieuse dans ses objectifs et et humble dans ses avancées. C’est à nouveau une histoire d’enceinte et d’ecclesia, au sens primaire du terme : une assemblée de personnes. Sans doute les étapes indispensables qui vont du cocon à l’envol.  »
Alors si vous ne savez pas vraiment quoi faire en cette rentrée, peut-être est-il temps, d’investir le garage, le grenier ou même la cave de la maison, pour ce stade de réflexion qui permettra de donner vie à votre projet et faire revivre la réalité de la start-up née dans un garage et qui se transforme en véritable succès !

Vous aurez sans doute dans les mois qui viennent l’occasion de croiser le destin de Marc, Martial, et de l’équipe d’AUM Biosync. Vous vous souviendrez alors que tout est parti d’une idée et surtout d’un garage enterré du côté de Mâcon.

Il existe une grande variété de matériaux tous plus intéressants les uns que les autres pour vous aider à lancer votre start-up.

Le retour d’expérience est certainement le plus enrichissant.
Génération Do It Yourself est une collection de plus de 140 fabuleux podcasts. GDIY est le podcast qui décortique le succès des personnes qui ont fait le grand saut. Que ce soient des entrepreneurs, des sportifs ou encore des artistes, Matthieu Stefani, son créateur, vous propose, sous forme d’interviews sans filtre, de rentrer dans leur histoire, dans leur quotidien. Son objectif est de comprendre leur mode de pensée, leur organisation ou encore leurs outils, et de vous proposer un véritable MBA des échecs et des succès de ces invités.

Bien entendu, retrouvez également l’intégralité des séries La Bicyclette, le podcast itinérant qui va à la rencontre des start-up qui roulent, réalisés en partenariat avec French IoT.

Installez-vous dans votre garage. Bonne écoute !

Image par Free-Photos de Pixabay

Partager