ExactCure, le jumeau numérique pour une médecine personnalisée qui limite les erreurs de traitement
Start-up du mois
Temps forts

ExactCure, le jumeau numérique pour une médecine personnalisée qui limite les erreurs de traitement

Chaque mois nous mettons à l’honneur une start-up de la communauté French IoT. Ce mois-ci ExactCure et son jumeau numérique, un logiciel enrichi par une intelligence artificielle capable de simuler l’effet de la prise de médicaments en fonction des caractéristiques physiologiques du patient (âge, sexe, poids, statut rénal…). Une solution particulièrement sollicitée pour tester des molécules de traitement à la Covid-19.

👉La start-up

Parti du constat que les mauvais dosages de médicaments (sur-dose et sous-dose) provoquent chaque année plus de décès que les accidents de la route et les suicides réunis (entre 15 000 à 30 000 personnes selon Le Collectif Bon Usage) Frédéric Dayan, pharmacien et ingénieur, décide de développer un jumeau numérique pour analyser les effets d’un médicament avant que celui-ci ne soit administré au patient. Il est rejoint rapidement par Sylvain Benito docteur en modélisation mathématique et Fabien Astic expert dans la mise sur le marché de solutions innovantes. Après des tests techniques, ils fondent ensemble officiellement ExactCure en 2018.

Très vite, la start-up niçoise noue des partenariats stratégiques forts. Dès 2017, les algorithmes sont testés par l’INRIA et début 2020 le jumeau numérique est intégré par API à l’outil Vidal Sentinel permettant aux pharmaciens des hôpitaux de faire des simulations préliminaires avant la prescription de médicaments. Un partenariat avec Elsevier est également signé en 2020 afin de permettre à la start-up de bénéficier leur large base de données documentaire sur les médicaments PharmaPendium® et, en retour, d’y intégrer des simulations personnalisées.

🚀Simuler la réaction du corps avec des molécules de traitement Covid-19

La covid-19 illustre la nécessité de prendre en compte les paramètres individuels au moment de la prescription de médicaments. C’est donc naturellement que le milieu hospitalier s’est rapidement rapproché de la start-up pour réaliser des premiers tests. « Pour nous il était important de mettre gratuitement la solution ExactCure à disposition des hôpitaux, surtout quand il s’agit d’administrer des molécules rarement utilisées par leurs services d’urgence » précise Fabien Astic, « En 48 heures nous avons créé un modèle de l’hydroxychloroquine qui a permis d’affiner les dosages selon les bio-paramètres des patients. » D’autres molécules vont également bénéficier d’un modèle dont les Darunavir, Lopinavir, Ritonavir, Azithromycine…

🔥Et la suite ?

Après une levée de fonds d’un million d’euros réalisée en 2019 auprès d’OneRagtime, le partenariat avec Vidal Group, son agrément de dispositif médical de classe 1 et son passage par le programme French IoT du Groupe La Poste, ExactCure compte bien accélérer son développement.

Sur le plan commercial, un premier contrat est signé fin juin 2020 avec Dômes Pharma, leader des santés humaines et animales, pour modéliser des traitements de l’épilepsie selon les différentes races de chiens. Pour soutenir son développement, la pépite niçoise voit également ses équipes s’agrandir et double ses effectifs en quelques mois seulement en passant de 10 à 20 collaborateurs.

Afin de démocratiser le concept de médecine personnalisée auprès du grand public, ExactCure a également mis en ligne pendant le confinement un simulateur de paracétamol. « Les corticoïdes comme le paracétamol sont la première cause de greffe du foie, c’est exactement ce que notre solution promet d’éviter » souligne Fabien Astic.

Partager