Eurasanté invente la santé de demain
Insights

Eurasanté invente la santé de demain

À la fois agence économique, incubateur et parc d’activités, Eurasanté accompagne depuis plus de vingt ans les entreprises de la filière santé/nutrition dans les Hauts-de-France. D’abord axée sur le médical, la structure aide désormais le segment de l’e-santé à se développer.

Avec 170 entreprises, 8 hôpitaux, 4 facultés et 50 laboratoires, Eurasanté est un pôle d’excellence dans son domaine. Fondé en partenariat avec le CHU de Lille, ce Groupement d’intérêt économique (GIE) a pour but de structurer l’écosystème santé et nutrition en optimisant les ressources du territoire. « Eurasanté fonctionne comme un service de consultants. Nous accompagnons tous les acteurs, à chaque niveau de développement, quelle que soit leur taille », explique Sohail Nourestani, consultant e-santé. De l’idée originelle à la levée de fonds, l’établissement peut donc suivre un projet tout au long de son évolution.

Un incubateur de classe européenne

Si Eurasanté reste très lié à la recherche publique et privée, n’importe quel entrepreneur peut proposer son idée. Outre son parc de d’activités de 300 hectares, le pôle dispose d’une large connaissance de l’écosystème. Un atout dans un domaine où les barrières à l’entrée sont fortes : « Dans ce secteur, la problématique principale reste celle du business model. C’est particulièrement vrai en e-santé où des start-up arrivent parfois avec une idée d’application sans avoir forcément bien analyser le besoin et la cible », poursuit Sohail Nourestani.

>>> Lire aussi : A Lille, le Cluster IoT rapproche les mondes « réel » et « virtuel »

En faisant le lien entre l’univers de la recherche et celui des investisseurs, Eurasanté favorise les rencontres. Au cœur de ce dispositif, le « bio-incubateur » est aujourd’hui bien installé sur la scène européenne. Élu en 2017 parmi les 15 meilleurs du continent pour l’émergence de start-up en pharma/biotech, il a accompagné plus de 150 projets et a généré près de 400 millions d’euros de levées de fonds.

La montée en force de l’e-santé

Les entreprises du bio-médical constituent la grande majorité de l’écosystème dans la région Hauts-de-France. Pour l’instant, le secteur de la e-santé ne représente que pour 10% de ce tissu économique local, mais la poussée s’accélère. « Depuis trois ans, on assiste à une importante demande des start-up venues du numérique. La région a mis un peu plus de temps à développer ce segment, mais elle fait aujourd’hui fructifier l’expertise d’un établissement comme le nôtre », avance Sohail Nourestani.

Car, si le marché de l’e-santé est estimé à 140 millions d’euros dans les Hauts-de-France, sa croissance s’élève à plus de 60% entre 2012 et 2017. De quoi offrir de belles perspectives aux experts d’Eurasanté.

French IoT – Illustration Shutterstock

Partager