Noël 2019 : de nouvelles attentes sur les objets connectés
Insights

Noël 2019 : de nouvelles attentes sur les objets connectés

Les Français sont plus nombreux que l’an passé à envisager d’offrir des objets connectés pour Noël, selon le second baromètre Ifop-Boulanger « Les Français et les objets connectés* ». Les attentes, aussi évoluent, vers des objets « plus accessibles, durables et sociaux ».

Noël approche à grands pas et, cette année encore, un certain nombre de Français prévoit d’offrir des objets connectés… Nous serions ainsi 26% dans ce cas, contre 23% l’an dernier, selon le second baromètre Ifop-Boulanger « Les Français et les objets connectés », publié en début de semaine.

Trois grandes tendances s’en dégagent :

Le reconditionné entre en jeu

Le succès des smartphones de seconde main n’est plus à démontrer depuis un moment déjà. La tendance au reconditionné concernerait désormais aussi les objets connectés. Selon le baromètre, « 48% des Français seraient prêts à acheter un objet connecté reconditionné » et 35% en offrirait même pour Noël. Les principales raisons seraient liées à une volonté de maîtrise du budget personnel (c’est le cas de 88% des répondants) et de préservation des ressources naturelles (69%).

>>> Lire aussi : Le colis va-t-il faire sa révolution ?

Des usages qui évoluent

Les habitudes des Français changent et leurs envies avec, à en croire les résultats du baromètre. S’il reste entendu que les objets connectés sont d’abord utiles pour gagner du temps et mieux gérer son quotidien (pour 28% des sondés), les usages évoluent : « les Français veulent désormais garder plus facilement contact avec leurs proches (12%), être divertis (10%) et se cultiver (9%) », selon les auteurs du sondage. Auparavant, rappellent-ils, primaient la recherche d’économie d’énergie (15% en 2018, 10% en 2019), la sécurisation de l’habitat (13% puis 8%).

Dans le détail des produits les plus demandés, figurent les montres et les bracelets connectés (36% d’intentions d’achat) ou encore les assistants vocaux (19%). Des objets « qui connaissent une montée en puissance de près de dix points chacun » par rapport à 2018, à la faveur « d’une notoriété et compréhension accrue », notent les sondeurs.

250 euros de budget objets connectés pour Noël

Il s’agit de la limite haute que 70% de Français ont prévu de ne pas dépasser pour offrir de la technologie cette année. Ils étaient 63% pour Noël 2018. Dans la continuité, le baromètre révèle que la proportion de consommateurs envisageant de dépenser moins de cinquante euros a doublé en un an. Ifop et Boulanger y voient « un marqueur de la démocratisation des objets connectés disponibles désormais à tous types de prix ».

Si l’installation demeure « un frein à l’achat’, 25% des sondés la jugent toutefois « simple », 20% la trouvent même « plaisante » ! Preuve, pour les auteurs de ce baromètre, que les objets connectés « nécessitent toujours un certain accompagnement à l’achat« .

>>> Aller plus loin : Les objets connectés ont leur label de sécurité

French IoT – Illustration Shutterstock.com

*Le second baromètre Ifop-Boulanger « Les Français et les objets connectés » est le fruit d’une enquête réalisée en novembre 2019 « par questionnaire auto-administré d’un échantillon d’environ 1 000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus », précisent ses auteurs

Partager