Comment l’IoT accompagne nos loisirs
Mode de vie
Insights

Comment l’IoT accompagne nos loisirs

Qu’il s’agisse de regarder un film ou de partir en vacances, les objets connectés ont intégré nos loisirs au quotidien. Ils deviennent des alliés indispensables dans l’organisation de nos activités.

Selon une étude publiée en mars 2017 par l’institut Opinion Way pour le comparateur de prix Idealo, près de la moitié des objets connectés possédés par les Français seraient dédiés au domaine des loisirs. Un chiffre qui en dit long sur le poids de ce secteur dans l’économie de l’IoT.

Car, quand ils n’augmentent pas l’expérience de l’utilisateur, les objets connectés l’épaulent dans ses tâches quotidiennes. Ils dégagent ainsi naturellement du temps pour organiser ses loisirs, voire pour anticiper les imprévus.

>>> Lire aussi : Plus d’objets connectés vendus en France en 2017

Réserver depuis son canapé

En tête des alliés incontournables : le smartphone. À côté des différentes applications de réservation de voyages, ses fonctionnalités sont en perpétuelle évolution. La start-up Wizway Solutions propose désormais de le transformer en titre de transports virtuel grâce au « mobile ticketing ».

Sur le même principe qu’une carte sans contact, les voyageurs peuvent réserver un trajet sur les réseaux RATP ou SNCF puis scanner directement leur smartphone aux portiques. Pratique pour en finir avec l’angoisse du billet oublié sur la table le jour du départ en vacances.

Dans la maison aussi, les objets connectés prennent le pouvoir. Depuis l’arrivée des « dash button » d’Amazon sur le marché français il y a deux ans, on ne compte plus le nombre de boutons connectés conçus pour faciliter l’accès à certains services de réservation en ligne. Avec Concierge ou Flic, une simple pression suffit ainsi pour réserver un chauffeur Uber.

Dans un autre registre, l’essor des « smart TV » et des box connectées, permet, notamment, d’avoir un accès partagé aux contenus multimédias de tous les appareils du domicile. Et, donc, d’organiser ses soirées « home cinema » le plus simplement du monde.

Des loisirs « augmentés »

Difficile d’imaginer un adepte de running qui ne soit pas équipé d’un bracelet ou d’une montre connectée pour mesurer la qualité de son effort. L’offre en matière de « wearables » a considérablement modifié les activités sportives ou les déplacements.

Même le cyclisme est touché par le phénomène comme le prouve le développement du guidon connecté Wink bar, par la start-up française Velco. L’enjeu dépasse ici la simple pratique ludique. L’objet vise autant à guider dans la ville (la barre intègre un GPS) qu’à sécuriser l’utilisateur en gérant l’éclairage ou en intégrant un antivol.

>>> Lire aussi : Le vélo, nouvel objet connecté ?

Les objets connectés sont désormais au cœur de la façon dont nous organisons nos loisirs. Et, si l’on considère les activités numériques (ordinateur et Internet), qui  restent le loisir préféré de sept Français sur dix (source : Baromètre des loisirs, Sofinscope 2018). Une tendance qui ne risque donc pas de s’essouffler.

Romain Carlioz – Illustration Pixabay.com

Partager