25,2 milliards de connexions IoT en 2025
économie
Insights

25,2 milliards de connexions IoT en 2025

Cellulaires et non-cellulaires comprises, le nombre total de connexions IoT atteindra 25,2 milliards en 2025, selon une étude de GSMA Intelligence, contre 6,3 milliards enregistrées en 2016.

Un sacré bond en avant. C’est que ce prévoit une étude menée par le cabinet GSMA Intelligence, qui voit en effet les connexions IoT exploser dans le monde en l’espace de moins de dix ans. Plus de la moitié de ces connexions (exactement 13,8 milliards) seront alors le fait des solutions IoT déployées au sein des entreprises ou des applications spécifiques aux secteurs verticaux.

Selon les auteurs du document, le nombre de connexions engendrées par le segment grand public atteindra 11,4 milliards, « stimulé par l’expansion du marché de la maison connectée ». C’est la zone Asie-Pacifique qui concentrera la plus grande part du total de ces connexions (11 milliards, soit 44%).

C’est donc sur un marché mondial de 1 100 milliards de dollars hors matériels que table GSMA à l’horizon 2025.

>>> Lire aussi : Développer l’IoT, une priorité pour une grande entreprise mondiale sur quatre

De la connectivité aux plateformes, applis et services

L’étude met en relief un autre enseignement : « la valeur du marché de l’IoT va basculer de la connectivité vers les plateformes, applications et services ». En 2025, le chiffre d’affaires de la connectivité IoT, même s’il augmentera sur la période, selon les prévisions de GSMA, « ne représentera que 5% de l’opportunité totale de chiffre d’affaires » de l’Internet des objets. D’où la nécessité, pour le cabinet, que les opérateurs développent leurs capacités « au-delà de la connectivité afin de saisir de plus grandes parts de marché ». GSMA relève d’ailleurs, sur ce point, que certaines d’entre eux ont déjà créé « des unités commerciales et des gammes de services dédiées à l’IoT ».

Les grands gagnants seront donc, à en croire les estimations tirées de l’étude, les plateformes, applications et services. Le segment « continuera de gagner du terrain sur le marché global de l’IoT », au point d’en truster les deux tiers (68%) en 2025. Il recouvre un spectre large, des services d’applications aux services cloud, de l’analytique des données à la sécurité. Les 27% restants du marché seront représentés par les services professionnels de l’IoT (intégration système, services gérés et conseil).

Selon une enquête menée par BVA pour l’Union de la presse régionale, publiée début décembre, 79% des Français âgés de moins de 39 ans se disent « favorables » au développement du marché des objets connectés.

>>> Aller plus loin : la 5G, prochaine révolution technologique

French IoT – Illustration © NicoElNino – Fotolia.com

Partager